FANDOM


Akatha Falmbrûle est une ancienne orque du Clan Lame-Ardente et une maître-lame de renom. Elle sert en tant que Seigneur de Guerre au sein du Clan Main-Sanglante où, lors de la guerre de Zangar, ses talents d'officier de stratège sont reconnus et admirés.

Biographie Edit

Anciennement combattante à la botte de Azuka Lame-Furieuses, Akatha est une guerrière accomplie. Elle est un personnage influent dans le Clan Main-Sanglante, elle est surtout appréciée pour ses qualités stratégiques et militaires qui l'ont fait remporter plus d'une bataille pendant la Guerre de Zangar. Elle est, non seulement reconnue pour ses aptitudes au combat, mais aussi pour sa profonde spiritualité. Elle dirige actuellement l'académie militaire de Zabra'jin. Ce poste lui sera offert par son confrère, Sar'lek Sang-Coulant. Akatha se montre être une dirigeant efficace et populaire au sein de cet établissement et responsable du développement des nouvelles recrues.

Son enfance remonte aux années sur Gorgrond, Draenor, avec son clan d'origine, les Lame-Ardente. Elle est née et a grandi pendant une période de conflit pour les Orcs: la Guerre des Clans. Son père suivait les paroles de Gul'dan et sa mère se voyait mal heureuse par ce fait. À l'âge de neuf ans, Ashgarn a témoigné un raid ogre sur son village. Alors que son père fut défendre le village, ce fut le premier dont la vie a été prise dans le conflit qui a suivi. Cela a envoyé Akatha dans une dépression pendant un certain temps, la jeune orque venant croire que ce serait le destin inévitable d'elle-même et de sa mère. Sa mère a assuré son enfant que peu importe quand la mort venait les prendre, ils allongeraient un chemin solide à travers l'histoire jusqu'à ce point.

Akatha et sa mère furent obliger de survivre dans les plaines de Gorgrond seuls du a l'attaque. Il était difficile pour elle de survivre, étant tellement petite et faible. Sa mère malade, elle a dû apprendre à se battre pour sa vie assez vite pour pouvoir alimenter sa mère et soit-même.

Un jour elle se retrouva perdu dans la forêt de Talador, face au froid de la nuit. Elle était malade et son propre corps échouait. Elle se traîna dans la jungle, jusqu'à ce qu'elle s'effondra dans la route. Quelqu'un la sauva de nul part, elle fut adoptée par un homme, orc d'origine inconnu, se nommant Cho'gaar. Il était le maître-d'armes du clan ogre Ango'rosh, entraînant les nouveaux esclaves, gardes et protecteurs de celle-ci. Connu aussi comme un mentor de renom, il aurait combattu dans plusieurs arènes pour ramasser des titres honorifiques, et de l'expérience au combat. Il pris donc la jeune orque sous son aile, la nourrissant, l'élevant, lui apprenant à parler l'ogre, écrire et etc. Il commençait a devenir, à ses yeux, son vrai et seul père, ne pensant déjà plus à la mort de ses parents, maintenant lointaine pour lui. Elle grandi dans les arènes ogres, sous le bruit de la foule, du sang et du sable. Akatha usera d'un katana comme base à son entrainement, ses compétences dans le domaine ne cessant de croître grâce à ses secondes, minutes, heures, mois et années usés pour forger son corps et son expérience. Elle se bâtie une réputation de guerrière suite à l'entraînement rude de son maître. S'entraînant principalement comme tout bon "novice" dans l'art du pavois et de l'épée.

Au cours des mois suivants, Akatha a appris à connaître ses nouveaux coéquipiers. Grâce au chaman, Akatha commença à s'entraîner avec deux katana pour devenir une maître-lame. Après des années fermée dans l'arène, le monde avait changé, les choses n'étaient plus comme ils étaient. La terre qui était fertile commençait à obtenir le sable du desert. Le bon ne naissait plus, quelque chose se passait au-delà des murs de l'arène. Le chaman Ner'zhul utilisa la faille qui resta après la destruction du portail noir pour ouvrir de multiples portails à travers le monde de Draenor. Troublé par les vastes énergies qui en résultent, Draenor est brisé et devient le grand fragment que l'on nomme Outreterre. Dans un moment précis, tout bascula, a peine eurent-ils le temps de comprendre ce qu’il se passa et dans un moment de silence, désolation et mort, le sang, les os et les cendres. Plus un son, plus un souffle, plus un vent. C'est comme si le temps s'était arrêté pendant un court instant. Un aura malsain se créa dans le ciel de Draenor, dégagée par la détonation des énergie du vide. Lors de la destruction de l'arène, Akatha s'est battu contre l'Empire des ogres à côté de Sar'lek et de ses coéquipiers, qui résultat d'une victoire imminente et d'une liberté méritée.

Après un certain temps, Heru'grim emmena Akatha pour visiter le Trône des Éléments, où elle allait former un lien avec l'élémentaire de feu, Incineratus. De là, Akatha a commença à pratiquer la manipulation du feu, ainsi que l'application de sa puissance sur son arme.

Personalité Edit

En tant que Seigneur de Guerre du Clan Main-Sanglante, elle se doit selon lui de conserver une certaine part de mystère ainsi qu'une allure autoritaire. Stratège de nature calme, Akatha est prête à se dévouer corps et âme pour vaincre l'ennemi de manière définitive. Orque sensée pour ses frères, dangereuse fanatique pour ses adversaires. Akatha sert loyalement le Clan de la Main-Sanglante, sa seule et unique famille.  

Description Physique Edit

Akatha est une orque grande au corps musclé. Sur son visage, on peut voir une cicatrice allant de son menton à son sourcil droit, mais l’œil ne semble pas endommagé. Ses yeux sont de couleur noir et ses longs cheveux noirs ébène sont attachés en queue de cheval. Sur son dos et son bras droit, des motifs enflammés y sont tatoués et le symbole de la Horde est marqué au fer rouge sur le dos de sa main droite.

Elle porte pour seule armure un pantalon de cuir, des bottes, des gants et des épaulières. À la boucle de sa ceinture sont accroché généralement une dague, un sachoche et un parchemin. Comme la plupart des maîtres-lame, elle porte un collier de perles rouges. Sur son torse, il n'y a qu'un harnais auquel elle accroche sa bannière de la Horde et sa lame. Ses lames, elles, sont effilées à la perfection. Leurs nom est Brûlesprits, héritage d'une perdu lignée d'une famille du Clam Lame-Ardente. Quelqu'un qui s'y connaît en magie ou en chamanisme pourrait y voir une affinité avec les éléments, notamment le feu.