FANDOM


L'accident de l'an 25, plus connu sous le surnom Guerre Civil Tirasienne constitue un point important de l'histoire de la lutte contre la maltraitance des minorités ethniques à Kul Tiras.

Histoire Edit

Suite à la mort du Seigneur Amiral Daelin Portvaillant, les quatres grandes maisons de Kul Tiras disputèrent sur l'héritage de la tête du Sénat ainsi que du "trône" en bois du navire du peuple tirasien. La Maison Portvaillant fut acusée de trahison par le Sénat à cause des actions de Jaina envers son père et le peuple de Theramore. Mais le peuple de Kul Tiras, lui, supportait l'idée que les bléssures du passé ne devraient plus anéatir un possible futur de paix. Contraint de leur idéaux, les trois autres maisons du Sénat commencèrent à balancer Kul Tiras dans des émeutes causant la famine, la corruption et le chaos sur le tout le royaume. Cette révolution a créé des divisions immédiates et durables entre les partisans des idées révolutionnaires et les défenseurs de l'ordre ancien, et aussi entre les anticléricaux et l'Église de la Sainte Lumière.

La guerre civil se déclancha entre les partisans de la monarchie absolue, de la royauté, des sociétés d'ordres et des privilèges. Qui est constituer par des membres de la noblesse et du clergé, notament connu comme les Défenseurs de l'Ordre Ancien. Et les révolutionnaires qui voulaient le remplacement de la monarchie absolue tirasienne par une République. Voulant introduir la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, qui proclame l'égalité des citoyens devant la loi, les libertés fondamentales et la souveraineté de la nation, apte à se gouverner à travers des représentants élus, cela dit, les Chevaliers de la Légion d'Honneur.

Plusieurs centaines de milliers de personnes trouvèrent la mort durant cette révolution, notamment 16 594 personnes guillotinées sous les ordres du Sénat.