FANDOM


Ka'htorkr, l'Hérétique est un démoniste orc, autrefois du Conseil des Ombres et avant celui du clan d'Ombrelune de Ner'zhul. Longtemps après avoir arraché les chaînes du destin derrière un voile d'anonymat, ce sorcier cruel et hagard a été l'orchestrateur de nombreuses catastrophes horribles destinées à affaiblir et à renverser la Horde et l'Alliance.

Biographie Edit

Originaire du clan Ombrelune, il est né sur Draenor et a passé la plus grande partie de sa jeunesse à suivre les pas de Gul'dan et le membres du Conseil des Ombres. Il ne savait rien d'autre que la violence, la guerre et les difficultés lorsqu'il était enfant. Élevé sous la bannière de Ner'zhul, il rêvait de rejoindre un jour les rangs des soldats et de marcher à travers le Portail vers la guerre. Encore trop jeune pour se battre, il a aidé l'effort en hachant et en transportant le bois comme un péon. Bien qu'à peine âgé, il se retrouva à brandir une hache aussi souvent pour le combat que pour le bois. Une vie glorieuse de guerrier ne devait pas être cependant. Ka'htrork n'était pas un imbécile. Il savait que la solution de Gul'dan était d'une nature sombre et insidieuse. Il s'en fichait. Des années passées seules, errant comme un exilé, le sujet de la dérision et du mépris avait endurci son cœur aux besoins de son peuple et ouvert son esprit à la possibilité de plusieurs ... alternatives. Il est devenu non seulement un serviteur dévoué de Gul'dan, mais un de ses élèves les plus prometteurs. C'était dans les jours suivant, que le sang gangrené de Mannoroth qui avait été consommé et le massacre en gros des draeneï a commencé, que Ka'htrork a pris sa dernière plongée dans le mal. La colère froide et le ressentiment de sa jeunesse devinrent de la haine bouillonnante, dirigée contre tout et n'importe qui plus faible que lui-même. La curiosité naturelle et la fascination pour le fonctionnement interne des êtres vivants sont devenues une cruauté incontrôlée, une obsession sadique de la souffrance mortelle.

Moins d'un an après son arrivée ses parents ont été tué lors des rafles de l'Alliance. Pendant dix longues années, il servirait d'esclave dans les camps d'internement où il améliora ses compétences de voleur et d'assassinat. Tout cela continua jusqu'à ce que Thrall et ses partisans viennent apporter la rébellion.

Après la libération des camps il a, pendant quelques mois, rester seul dans les Tarides. C'est ici qu'il développerait ses compétences de survie et son habileté à chasser. Après ses mois d'isolement Ka'htrork est revenu à Orgrimmar un orc changé.

Pendant longtemps, Ka'htrork a servi comme éclaireur sur le terrain dans les opérations de la Horde dans tout Azeroth. Ses fonctions étaient en grande partie mercenaires, donc il pouvait aller et venir à sa guise, pour la plupart. Ce n'est qu'au plus fort du conflit renouvelé dans la vallée d'Alterac qu'il fut appelé à remplir des fonctions plus sérieuses en tant que tireur d'élite et agent spécial au service du clan des Loups-de-givre. A contrecoeur (mais sans aucune plainte verbale), il se laissa attribuer au champ de bataille cruel où des milliers de personnes avaient déjà perdu la vie. Bien que son premier commandement n'ait pas été officiel, il lui a valu une promotion de Sergent-Chef de la Horde et une recommandation cordiale à une future campagne. Il prit aussi part à la bataille du mont Hyjal, combattant contre Archimonde et la Légion Ardente pour la Horde. Pendant la bataille, il a été brutalement blessé et capturé. Pour ce faire, cependant, il était nécessaire pour la Légion Ardente de jeter une malédiction sur Ka'htrork pour l'empêcher de s'en prendre à ses serviteurs. C'est cette malédiction contre laquelle il se bat jusqu'à ce jour, car il infuser d'une âme d'un démon de la Légion et il possède ses pouvoirs et l'empêche de se venger complètement celle-si. Pour lui, cette malédiction se manifeste sous la forme de chaînes de fer brûlantes qui entourent tout son corps et l'alourdissent.

Personalité Edit

Ka'htrork déteste généralement être dérangé. Il a également un tempérament extrêmement court, et va craquer tous ceux qui le harcèlent trop. Au-delà, il est plutôt calme et réservé. La seule chose qui le mettra vraiment de bonne humeur, c'est de discuter de batailles, de tactiques ou de victoires précédentes contre la Légion Ardente. En raison de son passé, Ka'htrork a perdu des parties de sa rationalité et de sa stabilité, sans parler de la patène. Peu à peu, il s'est amélioré en ne recourant pas à sa hache à la moindre dispute, mais même aujourd'hui, il a la tête froide et n'est pas sain d'esprit. Il est rusé, manipulateur, un menteur expert et a la capacité de cruauté que l'on trouve chez les sociopathes.

Description Physique Edit

La taille Ka'htrork en ce qui concerne la hauteur est celle d'un orc normal, peut-être même un peu plus court. Mais, grâce à une combinaison d'années d'entraînement sur le terrain, de combat et d'un mode de vie général axé sur la violence, il est en pleine forme physique. Conan-esque serait un bon adjectif pour décrire sa construction et son physique global. Sa présence respire la masculinité orque, le militarisme et une aura de létalité silencieuse; il se garde bien soigné, net et propre, ses tresses de guerre serrées et sa barbe taillée dans des angles de rasoir. Souvent, lorsqu'il est impliqué dans des affaires de société manifeste, le chasseur se trouve dans des costumes sur mesure coûteux et d'autres parures. Lors d'opérations de combat ou plus «clandestines» impliquant son travail, il est vêtu d'une combinaison de cuir et de l'équipement tactique le plus raffiné que l'argent puisse acheter, et l'ingénierie gobeline peut produire.