FANDOM


Lotharius fut un soldat Stromgardien et un vétéran de la guerre de la Deuxième et Troisième guerre, ainsi qu'un membre de la Croisade Écarlate.

Histoire Edit

"Les Damnés restent vigilants."
Lotharius Thorivald est né à Stromgarde ou à proximité. Il a été élevé par son père, Corvinus Thorivald. La famille dont il est membre, les Thorivald, une famille respectable mais modeste puisqu'elle n'a jamais atteint les honneurs d'une magistrature importante. En raison de la réputation de sa famille, il fut encouragé à poursuivre une carrière militaire dès son jeune âge. Il reçut une éducation typique d'un jeune aristocrate stromgardien, apprenant à la fois le comum et le thalassien. Formé pour devenir un Paladin il passa nombreuses années au sein du Clergé, ce qui est la façon dont il a appris la plupart de ses compétences martiales.

Cependant il s'est trouvé mal adapté à une vie de dévotion religieuse. Il a donc suivi avec enthousiasme la voie du guerrier où il fut connu pour être un jeune soldat charismatique doté d'une grande habileté au combat et d'une force de caractère indomptable. Il possédait un coeur de ceux qui désiraient combattre les ténèbres et ainsi devenir des flambeaux d'une lumière éternelle. Après sa formation dans l'armée de Stromgarde par le Lieutenant Vaillehuche, il est monté au rang de Capitaine, il était respecté par les hommes sous son commandement. Il fut vu comme un homme pieux, et un véritable adorateur de la Lumière et nul ne remet en cause sa foi.

Seconde Guerre Edit

Pendant la seconde guerre, Lotharius entenda la terrible histoire dans tout le royaume. Les arguments éloquents des crieurs amenèrent finalement à convaincre Lotharius de rejoindre Lordaeron afin de combattre la menace aux côtés de ses nouveaux alliés. Il a fait ses premières armes sous le commandement du Lieutenant Vaillehuche.

Déjà présent dans la capital de Lordaeron lorsque la Horde arriva aux portes de la ville. Lotharius participa aux batailles des frontières de Lordaeron et remporta certaines des quelques victoires de l'Alliance permettant de donner une bouffée d'air aux armées malmenées de la Horde. Du début à la fin de la guerre, il combattit avec valeur et talent. L'expérience de Lotharius comme Capitaine de Stromgarde pendant les invasions orcs lui a appris à estimer la paix grâce a ses innombrables sacrifices et son courage pendant la guerre. Il combattit avec courage et bravoure. 

A un moment durant la guerre, Lotharius se retrouva brusquement entouré par des orcs mais il semait la mort dans les rangs orcs, il fut prit de violentes convulsions et de maux de tête, mais malgré les protestations de son Lieutenant, Lotharius refusa de battre en retraite et continua leur mission. La guerre commençait à se retourner contre Lordaeron, les orcs apprenaient de leurs anciennes erreurs commises sous le commandement du Chef de guerre Main-noire et l'armée de Stromgarde retourna dans ses terres. Mais il ne prit presque aucun repos après avoir atteint les terres stromgardienne. Il pansa ses plaies, il manga et tomba dans son sommeil. Pendant son sommeil, il assista sans cesse au massacre des orcs qui perdurait dans ses rêves. Après que la guerre soit finit, chaque nuit, Lotharius priait qu'aucun conflit n'apporterait plus jamais le mal à ses sujets. Lotharius s'aventura dans les profondeurs des déserts verdoyants d'Arathies pour méditer et prier, dans l’espoir de trouver un guide. Il fait donc la rencontre d'amis qui auront une grande influence sur lui, comme Solonor Hangreval qui a su apprécier la supériorité des guerriers stromgardien au combat. Il rencontra le jeune Solonor Hangreval qui faisait étape à Stromgarde avant de se rendre à Hurlevent pour une mission. Tout les deux s'entendaient très bien et passaient beaucoup de temps ensemble. Lotharius et Solonor développèrent une amitié inhabituelle, chacun connaissait étroitement l’autre jusqu’à ses peurs et ses secrets. Un amitié qui dure encore de nos jours.

Troisième Guerre Edit

Durant la Troisième guerre, Stromgarde parvint à empêcher la peste mort-vivante de ravager ses terres. Malgré cela, les heures les plus sombres de Stromgarde arrivaient. La capitale fut assiégé et tomba rapidement aux mains du Syndicat après la mort de Thoras Trollemort. De très nombreux humains périrent dans la violente attaque. Lotharius parvint à sauver plusieurs des siens mais assista à la mort de très nombreux autres, comme sa femme et ses deux filles. Ceux qu'il avait pu sauver rejoignit Hurlevent mais Lotharius, de son côté, frappé par la douleur est resté sur place pour inspecté les lieux, ainsi les sécuriser. 

Après d'observé le cadavre de sa femme, Lotharius décida de trouver son assassin, il commença seul pour commencer sa recherche. Il voyaga vers les ruines de Stromgarde dans le milieu de la nuit, en espérant qu'il pourrait être en mesure de trouver quelque chose qui pourrait l'aider. Lotharius ne réussissant pas à trouver quelque chose d'utile dans les ruines du royaume, il se préparait à quitter les lieux quand il entendit les pas de quelqu'un d'autre. Des Ogres caché dans le Royaume. Lotharius semblait craindre la naissance d'une menace similaire à Lordaeron lors de la Première Guerre. Il finit par combattre les ogres rempli de haine, de douleur et de désillusion et finit par plonger dans un profond coma qui le laissa proche de la mort. Retrouvé par des membre du Culte des Damnés, il fut emmené à Scholomance avec d'autres survivants.

World Of Wacraft (Vanilla) Edit

Gravement blessé et partiellement amnésique, Lotharius fut sauvé de justesse par les membres du culte. Malgré les soins de ses derniers, il fut impitoyablement torturé par Alumeth le Sublime qui l'amenèrent dans une toute nouvelle voie, la voie des morts. On ne sait pas si la lumière à laquelle il s’était dévoué de son vivant ou bien simplement par la force de sa volonté, mais il a survécu aux expositions prolongée aux émanations spirituelle mais cela le modifia physiquement et mentalment. L'ancien Capitaine de Stromgarde se coupa définitivement de la Lumière mais le Sublime échoua dans son entreprise de faire de l'ancien guerrier l'un de ses serviteurs. Lorsqu’il reprit conscience il entra dans une profonde dépression car l'avenir ne lui apportait plus de raison d'espérer.

Alumeth le Sublime est un puissant archimage qui consomma un fragment d'âme d'une puissance prodigieuse et un chercheur qui a pour ambition de maîtriser l’essence magique des Chevaliers de la Mort. Pour faire cela il avait besoin d'emprisonner des esprits de jadis dans des cristaux sanctifié. Il demande donc au surveillant Savryn de lui rendre ce service. Savryn était un personnage important aux yeux d'Alumeth le Sublime, c'est lui qui fut la première des expériences dévastatrices corrompus. Il est l'un des trois maîtres qui enseignent toujours les arts ténébreux aux nouveaux arrivés, il reconnaît aussi être responsable de la capture et de l'enlèvement de Lotharius. 

Alumeth força Lotharius donc à tuer plusieurs soldats de Stromgarde de son unité, afin de prouver sa loyauté. Affligé par la mort de ces innocents dont il était responsable, Lotharius ne s’en remit jamais, cet horrible passage continue de le hanter, et est peut être le dernier bout d'humanité en lui. Lotharius était perturbé par sa captivité mais il avait encore quelques difficultés à parler et à respirer à cause de la blessure qui lui avait été infligée. Il suivait, parfois, silencieusement, Alumeth le Sublime en espérant de trouver une sortie. Sa seule activité durant cette époque fut d'épier par curiosité une manière de contrôler ses nouveaux pouvoirs. Lotharius suivait tous les jours des tentatives de renouer un contact avec le fantôme qui l'habite, un magistère de Lune-d'Argent.

Burning Crusade Edit

Après de longs mois de préparation, il reçut l'entrainement arrassant du Surveillant Savryn où il a perfectionné sa maîtrise des armes et de ses nouveaux pouvoirs. Lotharius fut sur le point de tuer Savryn plusieurs fois, mais, se rappelant de ses soldats, il décida de faire preuve de merci et l'épargna. Même pendant qu'il était au service d'Alumeth, Lotharius possèda un noble caractère allant à l'encontre du code moral des Stromgardiens, Savryn vint lui demander plusieurs fois pourquoi il agissait ainsi mais Lotharius ne répondit jamais.

Cependant, pendant un certain jour, il découvra avec le temps que Savryn était derrière le sort de sa famille, ordonnant à ses acolytes d'assassiner le Missionaire Vermillion. Lotharius combattit les acolytes jusqu'à se retrouver devant le Surveillant Savryn, qui le provoqua en duel. Sortant sa lame dans une position de garde, Savryn attendait Lotharius. Savryn se battit avec ses dagues et tranquillement, il se moquaient de lui, en lui disant qu'il attendait une meilleure performance de quelqu'un tenu par si haute estime par Alumeth. Dans sa colère, Lotharius n'a pas écouté ses maux et a attaqué Savryn. Ce fut au cours du combat féroce qui a suivi que le Surveillant Savryn a tenté de tuer Lotharius. Cependant, au cours de la bagarre, Lotharius a presque écrasé Savryn et a cassé son bras gauche puis la main de Savryn à été coupé suite à une attaque surprise venant de celui-si. Il a rapidement décapité le Surveillant et parvient à gagner ce combat. Laissant la route dégagée, il permit l'ouverture des portes, s'ouvrant le passage vers la salle du Reliquaire où Alumeth l'attendait à l'entrée.

Réalisant que Alumeth avait évidemment senti sa présence bien avant cette rencontre, il tena son épée fermement et se dirigea vers son destin. Un combat s'engage entre Lotharius contre Alumeth le Sublime, il a pris rapidement d'assaut Alumeth, mais il a instantanément dévié l'attaque d'ouverture de Lotharius. Au bout de quelques minutes il n'y avait plus aucun doute sur le fait que Alumeth allait écraser Lotharius, ce dernier se retrouvant en très grande difficulté il est alors remplacé par l'esprit qui assiste l'héros, Edraithion Flamme-d'Argent et les forces conjointes de Lotharius et du fantôme sont parvenues à équilibré leurs puissance contre celle de Alumeth.

Pendant le combat, Alumeth s'envolera pour faire venir des membres des alcolytes dans un cercle sacrificiel, et ainsi prendre leurs puissances pour passer enragé. Lors de l'assaut contre les acolytes du culte, on apprend qu'Alumeth maintient toujours le Stromgardien en son pouvoir en lui ayant arraché une partie de son esprit qui resta dévouée au Sublime. Alors que le fantôme lui apparut telle une vision fantomatique, le mettant en garde contre la puissance d'Alumeth. Le duel se faisait long et brutale, Lotharius laissa sa fureur obtenir le meilleur de lui et décida faire un sacrifice et de détruir le corps d'Alumeth. À la fin, Lotharius parvint à le battre et tua Alumeth avec la dague de Savryn.

Celui-ci vaincu, Lotharius retrouve toute son intégrité. Il parvient ainsi à renouer le contact avec soit-même, dont Alumeth le privait jusque-là. Ayant rétablit ce lien avec son esprit, Lotharius bénéficie du pouvoir du fantôme comme assistance pour s'enfuir. Suite à la mort du Sublime, Lotharius décide de prendre repos dans une zone calme car il savait que il était devenu un monstre aux yeux des siens.

Pendant le chemin, le fantôme apparut tel une vision et se présenta. Il lui demanda d'abord pardon pour ne pas lui avoir contacté avant mais il était méfiant de son hôte. Il se nommait Edraithion Flamme-d'Argent, il était un ancien solfurie au service du Hautsoleil et un magistère de Lune-d'Argent. Durant le trajet, Lotharius reconnaît qu'il faudra plusieurs années pour établir une bonne connexion avec ses nouveaux pouvoirs. En particulier avec la présence de Edraithion qui se fait soudainement réapparaître de nombreuse fois. Il passa de longue années à rechercher un moyen de regagner, voire décupler son pouvoir.

Wrath Of The Lich King Edit

Pendant de nombreuses années, on le crut mort mais plus tard il fût appelé pour aider a repousser l'invasion du Fléau. Il s'est donc aventurer dans de nombreuses contrées pour se purifier et rendre a Edraithion une utilité. Lotharius, dont son expérience et la sagesse sont inégalées, fût appelé pour aider a repousser l'invasion sous la bannière de la Lame-d'ébène. Ses sens exceptionnels de la tactique et des stratégies militaires l'ont vite poussé à devenir un des Sergents de la Lame. Lotharius se rendit alors à Hurlevent pour retrouver son ancien ami, Solonor Hangreval en espérant qu'il accepte son nouveau lui. Il retrouva alors les voies de l'alliance et de la guerre.

Personalité Edit

Il est de nature très méfiant. Au vu de son histoire, il accorde sa confiance sur le long terme uniquement, sa confiance doit être gagnée. Même s'il est toujours redevable envers celles et ceux qui l'ont aidé, il reste pour autant très lucide et capable d'un grand discernement. Lotharius entretient peu de relations. Malgré la reconnaissance qu'il doit à plusieurs personnes, Lotharius ne les considère pas comme des proches. L'alliance de circonstances contre un ennemi commun ne fait pas de ces personnages des amis. En revanche, il semble très attaché à Dirhael Argon qui l'a entraîné et avec qui il partage ses réels objectifs. La mort de sa femme et de ses deux filles semble particulièrement l'affecter. En dépit du lien rompu entre Lotharius et la Lumière, l'ancien stromgardien reste fidèle aux principes qui l'ont guidé dans sa jeunesse. Ainsi, il semble éprouver un profond respect pour les Paladins.

Maintenant, il en comprend les dangers. Et bien qu'il ait accumulé des pouvoirs magiques incroyables, il en a également payé le prix fort, ce qui l'amène à agir tel qu'il semble être. Ses paroles sont considérés et réfléchies. Il continue à accumuler de la puissance par sens du devoir de protection envers Azeroth contre un mal qu'il ne connaît que trop bien et, sa poursuite de connaissance et de ses ennemis frôle parfois la dévotion. Gardien de l'au-delà, il peut se montrer complaisant mais aussi sans pitié, ce qui lui donne le rôle de punisseur des méchants.

Tout comme un chevalier, il a un sens de l'honneur sur le champ de bataille. Doué d'une grande patience, Lotharius n'agit que lorsque tous les éléments sont en sa faveur. Lotharius entre rarement dans une bataille sans s'y préparer. Il bat en retraite quand cela est nécessaire pour revenir avec suffisamment plus de force pour terrasser ses ennemis. Pendant un combat il commence par jauger son adversaire en augmentant ses propres défenses avant de frapper de manière décisive. Il est poussé à détruire complètement ses ennemis. Il est colérique mais conforme à la vertu, à la probité, et à l’honneur.

Description PhysiqueEdit

Lotharius porte des cheveux noirs, comme sa mère, et a le plus beau visage d'Homme. Cette beauté fait qu'il semble aussi noble qu'un Quel'doreï, un don rare pour les Hommes. Son regard azur claire perçant empêche ses ennemis de soutenir son regard. Âgé de 44 ans, massif, sec et dur, il s'est forgé un physique particulier avec le temps et les guerres passées.

Ses épaules, épaisses et pendues avec une armure volumineuse, portaient l'armure aussi facilement que certains le feraient, et sa grâce dans de tels ornements ne ferait que favoriser la comparaison. Une grande barbe tout à fait puissante était portée fièrement sur sa mâchoire d'ancre qui était souvent saillie dans la frustration, favorisant ainsi son visage brutal.