FANDOM


Solonor Salynger Hangreval est un rôdeur humain connu pour son service d'éclaireur et de pisteur pour l'armée de l'Alliance pendant la campagne au Norfendre.

HistoireEdit

"Je ne vis pas avec les arbres, je marche parmi eux. Je ne sers pas les animaux, ils sont venus me servir, à servir la volonté du Rôdeur. La nature est notre domaine, elle est sacrée parce que nous vivons parmi elle, pour cette raison, je vais me battre pour défendre ces terres. Indépendamment du fait que nous considérons que la roche ou un arbre comme notre compagnon égal mais par la grâce de la flèche sous mon doigt, aucun ennemis ne touchera une seule feuille et vivra pour raconter l'histoire."
Étant gamin, Solonor serait souvent aventurer dans les collines environnantes de Boralus dans la forêt de l'île de Kul Tiras. Jamais content de rester dans un endroit pendant trop longtemps, il se trouva souvent en difficulté, mais était constamment protégé par son ami proche et frère, Seredar. Seredar devint "le meilleur ami" du jeune Solonor et lui enseigna l’usage de tous les types d’armes blanches. Solonor admira l'art Kaldorei. Il adora l'idée de devenir un forestier, avec une armures en cuir d'animal et des armes pour la chasse. Le jeune tirasien est devenu un fauteur de trouble bien connu dans son adolescence laissant Solonor d'être élevé par Liborius Salynger, son oncle. Il passait ses journées à ramasser du bois, chasser de la nourriture et de la fourrure, pêcher dans le lac alors que Liborius ceuilla les herbes. Solonor avait l'habitude de chasser dans le Nord de Kul Tiras, où il est aussi posté pour surveiller les frontières où il trouva un petit lors d'une chasse. Il lui donna à manger et à boire avant de l'amener à la maison. Il a grandit et a apprit à chasser avec Solonor, et tous deux deviennent de grands amis.

Au cours des quatre prochaines années, il a appris l'histoire d'Azeroth, la noblesse, nombres langues, et le plus important de tous: l'escrime et tactiques de combat. Toujours curieux et aventureux depuis sa naissance, sa rapidité naturelle et le talent pour traquer se sont avérées utiles et il a été en poste à travers les mers pour aider les différentes campagnes militaires dans le Royaume de l'Est. Il se joignait déjà souvent aux hommes de son père, respirant l'air marin. Bien qu'il manquait la compagnie de son amie, il avait commencé avec impatience la formation au pilotage au bord du navire de son père, le Laviticus. Le laissant loin de sa maison pendant des semaines, parfois des mois à la fois. Il a même voyagé avec eux vers Hurlevent où tout commença.

Première Guerre Edit

"Ce que je me souviens de la chute de hurlevent ...  c'était très calme. Au cours des dernières heures de la guerre dans Elwynn, l'armée des orcs a été discrètement transféré à Hurlevent. Ce fut un voyage silencieux. Nous savions tous ce qui allait se produire, ce que nous étions sur le point de faire. Est-ce que nous avons eu des doutes? Des pensées perfides privés? Peut-être, mais personne ne dit un mot, pas sur les navires pour Lordaeron, pas quand le roi est tombé, et non pas quand nous avons courru dans les rues d'un endroit brisé par la rage. Pas un seul mot."
Le Royaume d'Azeroth. Les humains qui habitaient là ont transformé la terre en un paradis. Les Chevaliers de Hurlevent, et les Clercs de la Comté-du-Nord, parcouraient loin, servir les gens du roi avec honneur et justice. Les armées bien formés du roi a maintenu une paix durable pour de nombreuses générations puis un jour, quelque chose a été réveillé et on écouta le péage des cloches. Le début de la bataille finale. Après les premières attaques menées par des groupes d'attaque orcs sur les fermes humaines, le hurlements des citoyens pouvait s'entendre dans la Forêt d'Elwynn jusqu'au portes du royaume.

Avec cette bataille décisive, le seul bastion que le royaume de Hurlevent avait laissé était la capitale elle-même, le Donjon de Hurlevent. L'heure des hommes est arrivé. Les gardes du royaume n'étaient pas préparés contre les forces orcs versées aux portes et dans les murs de leur fief. Les guerriers orcs maniaient la hache et la lance avec une compétence mortelle, tandis que d'autres montaient des loups sombres noirs comme la nuit sans lune. Solonor ne savait pas d'où ces créatures immondes étaient venu, et aucun gardes n'a été préparé pour la terreur qu'ils ont engendré. Poussé par la cupidité et l'orgueil, les orcs marchent droit sur Hurlevent. Solonor monta au-dessus des remparts et chassais les bêtes qui se sont écrasés dans les rangs du royaume. Il voya que la plupart des chevaliers ont été tués dans la lutte contre les engéances, mais ont pris beaucoup d'orcs avec eux. Alors que la milice et Solonor étaient occupés à essayer d'éteindre les feux, Garona, sous le commandement du Conseil des ombres, assassinat le roi Llane et les hommes ont perdu leur moral et Hurlevent est tombés sous la puissance de la Horde des orcs.

Plusieurs de ses amis des Services Secrets Tirasien ont été tué comme des chiens dans les rues, Solonor a combattu vaillamment pour la défense du royaume. Emporté en nombre et débordé, il rassemble tout soldat survivant et civil qu'il peut trouver et les conduit vers les côtes sur les navires de la 11ème Flotte de Kul Tiras. En arrivant au port, il trouve une force importante d'orcs que lui et les hommes du navire affrontes et en sortie vainqueur. Même avant de partir, un orc se lève pour combattre Solonor, il faisait donc face envers un capitaine orc. Il avait fait ses preuves en tant que soldat capable de se tenir face à face avec les bandits et d'autres affrontements violents. Ainsi le combat commence, Solonor se rend vite compte que le marteau de l'orc est trop puissant pour combattre de front. Ainsi, il improvise en utilisant des torche à proximité pour blesser l'orc. Le marteau et l'orc tombèrent, Solonor plonge son épée dans le cœur de l'orc, le tuant. Il a fait en sorte de sauver les vaissaux Tirasien en tuant sans hésitation la bête verte. Après l'assaut des orcs sur Hurlevent, ils ont fait leur chemin à travers la Grande Mer jusqu'au royaume du nord, Lordaeron, pour implorer l'aide du roi Terenas Menethil II.

Une fois arrivé au campement de Lordaeron Solonor trouva une belle jeune femme, priant pour les morts vers un feu. Le camp était un endroit où les chevaliers et les soldats ont été envoyés pour être formés. Quand il la vu d'abord pour la première fois, il savait qu'il l'aimait, mais sa timidité l'empêcha de la rejoindre surtout durant cette période de guerre. Amanthine de Carneillon, elle se nomma. Et pendant que le jeune tirasien s'entraîna avec les hommes du navire, Amanthine admira son habileté en tant que guerrier et en rencontrant Solonor sur le terrain d'entraînement, Amanthine offra ses services sur son navire.

Deuxième Guerre Edit

Dans les années entre la défaite du royaume de Hurlevent et le déclenchement de la Seconde Guerre, Solonor a passé par une reformation massive de connaissance sur l'ennemis et a commencé d'énormes entraînements militaires en préparation à la guerre. En moins d'un ans, il est devenu capitaine au bord du Laviticus et un assassin, éclaireur, forestier pour le gouvernement tirasien. En même temps, il avait fini par devenir plutôt attaché à Amanthine, l'infermière de la Première guerre, il lui demandais souvent de passer du temps avec lui quand il n'avait pas son équipage aux alentours.

Pendant ce temps, il réunit son équipage et annonça que n'importe quel marin qui le souhaitait pouvait débarquer ici et se battre pour Lordaeron. Il laissa les volontaires et a navigué au nord jusqu'à l'île de Crestfall. Solonor, doué pour la navigation en mer, rejoint la 11ème flotte de Kul Tiras dans un assaut naval lancé a un navire orc. Plus tard, il a commencé à se joindre aux combats dans leurs navires, assassinant les orcs, pendant une bref combat, seulement un simple poignard a été laissé, empalé dans le crâne du capitaine orc. Le Capitaine Hedan Novar du Cerbère, l'aida à remplire sa mission, il coupa tous les renforts de la Horde restants sur la mer. Autour de ce temps, il a rencontré pour patrouiller à l'affut des pirates en assurant que les marchandises descende la côte. Avec Hedan Novar, les Services Secrets Tirasien gagna de précieux alliés parmi les navires marchands, les marins et le gouvernement hurleventois.

Arrawyn Hangreval demanda à Solonor de rejoindre les forces alliées, une offre que ce dernier a acceptée avec joie. Il a voyagé sur le vaisseau de Novar, le Cerbère, à Stromgarde où il rencontra alors Lotharius Thorivald. Tout les deux s'entendaient très bien et passaient beaucoup de temps ensemble. Lotharius et Solonor développèrent une amitié inhabituelle, chacun connaissait étroitement l’autre jusqu’à ses peurs et ses secrets. Une amitié qui dure encore de nos jours. Pendant ce temps, Amanthine est tombée enceinte d'une fille. Khrystena de Carneillon Hangreval, à l'insu de Solonor.

Personalité Edit

Il était une personne froide et objective, Solonor se consacrait que à quelque cause dont il a choisi de poursuivre. Il fut aussi d'une nature rebelle et était souvent impétueux, exigeant, arrogant et impatient.

Cependant, après avoir échoué à Crestfall durant la Deuxième Guerre et de commencer la chasse aux mal d'Azeroth, Solonor a commencé à écouter les derniers mots de ses objectifs et de réfléchir aux justifications de ses actes. Sa mission progressait, son attitude changeait et il a commencé à observer les connexions entres ses objectifs, tout en attirant plus efficacement sur les enseignements des Services Secrets Tirasien. Finalement, il est devenu un homme calme, motivé et sage, bien qu'il laisse, parfois, la colère obtenir le meilleur de lui. Intelligent et dévoué, il est passionné par la poursuite de la connaissance, sa détermination et d'assurer la survie de l'agence d’espionnage tirasienne.

Solonor est un rôdeur vaillant et brave. Il met toujours son courage à l'épreuve, sauf quand il se rend compte que la situation est désespérée. Intelligent, posé et réfléchi, il aime avoir une longeur d'avance sur tout son entourage en permanence, cela est sûrement dû à ces longues années de réflexion et de mise en place de stratégie avant quoique se soit au Château des Chaînes en tant que membre des Services Secrets Tirasien. Sa curiosité est aussi de ses points forts, qui le pousse aussi a être objectif dans la majeure partie des cas. Il reste malgré tout aimbable et bienveillant. Un homme bon, un compagnon sur qui on peut compter qui porte une affection sans égale pour sa famille et son ami, Lotharius Thorivald. Il est fort, valliant et endurant, et a un esprit perçant comme ses yeux.

Il hait profondément les personnes inconscientes, prêtes à partir les mains dans les poches au suicide. Il déteste perdre du temps. Il essaye toujours de trouver quelque chose d'utile à faire lorsque son temps s'écoule sans que ren n'en soit bénéfique. On le voit ainsi souvent en train de réfléchir, écrire, préparer des thèses sur certaines de ses spécialités ou encore faire quelques expériences alchimiques.

Physique Edit

Solonor, en tant que Rôdeur, dispose d'une armure légère lui permettant de se déplacer avec une grande agilité. Il arbore un ceinturon en diagonale sur son torse disposant d'un carquois à l'arrière et d'un arc dans le dos. Il dispose d'une dague rangée dans un étui et attaché à sa jambe droite, d'un ceinturon à la taille comportant une bourse ainsi qu'un harnais retenant le fourreau d'une épée longue dans le dos. Il possède une chevelure tirée en arrière et nouée en une longue queue de cheval possédant une couleur brune claire ainsi que des yeux d'un vert émeraude. Une barbe se distingue sur son visage qui se lie à ses cheveux. Il dispose d'une carrure abrupte qui s'est renforcée durant son service militaire.

En tant que maître assassin, Solonor porte de longue robe avec une ceinture rouge, armure de cuir et des gaines pour stocker son armement et sachets. Son arsenal est composé d'une épée longue, un hache courte, couteaux de jet, un arc et l'emblématique lame cachée.

Solonor a été élevé au Château des Chaînes, la forteresse des Services Secrets Tirasien à Boralus et possède des compétences incroyables, capables de prouesses acrobatiques extraodinaires et versé dans l'application des arts mortels, passant rapidement à travers les rangs de l'Ordre. Avec une formation approfondie, il a réussi à surmonter tous les obstacles, le tirasien est devenu un "coureur" à un âge précoce, être capable de grimper aux arbres, les falaises, d'autres éléments naturels et a réussi à glisser sous ou voûte sur des obstacles dans les milieux urbainsIl peut se déplacer à travers le paysage tout aussi facilement, escalader les plus hautes tours et sauter des plus hautes corniches sans un soupçon de peur. Formés dans les voies de la furtivité dans des lieux naturels ou urbains et il a également été formé aux techniques d'assassinat furtif, l'escrime, l'observation, l'écoute, l'interrogation, le vol à tir et le crochetage. Il est aussi avéré être un nageur capable de nager de longues distances avec une facilité execptionnelle. Il a aussi une connaissance approfondie des saintes politiques terrestres et de la religion, ce qui l'a aidé à mieux comprendre ses adversaires.

En termes d'armes, il est capable de manier plusieurs armes différentes, y compris un tomahawk, un arc, une épée, un poignard, des pistolets à silex, des flèchettes empoisonnées, fléchettes de corde et la lame cachée, elle l'aide au combat ainsi qu'à la chasse. Il peut manier diverses combinaisons de ces armes, avec son ambidextrie et le faisant efficacement. Solonor a également grandis pour être un chasseur efficace, utilisant ses compétences pour traquer divers animaux qu'il a rencontrés à travers les frontières, comme les brochepelles, les cerfs, les loups, les renards et les ours, avec un effort minimal. Solonor possède également un "sixième sens" ou l'intuition qui lui a permis de voir les véritables intentions d'une personne. En raison de ce cadeau, le tirasien a accru les capacités et les sens intuitifs, avec ses aptitudes au combat aiguisés.

Présentation TRP

Celui qui aime les frissons de la chasse, seules comptent les notions du prédateurs et des proies. Qu'il soit éclaireur, pisteur ou chasseur, le Rôdeur Solonor Hangreval partage nombreuses particularités: Une maîtrise inégalée de certaines armes, un grande habilité pour débusquer le gibier, même le plus inaccessible et un savoir-faire qui lui permet de venir à bout d'un grande variétés de proies. Ce chasseur allie savoir, patience et habilité pour traquer ses ennemis, les bêtes ou encore les animaux. Il développe un instinct de prédateur, un savoir-faire applicable à multiples environnements et des capacités martiales toujours plus dangereuses. Il chasse les créatures qui s'attaquent aux humains et protègent les frontières de la civilisation alors que d'autres se lancent à la poursuite d'un gibier plus rusé et parfois même de fugitifs appartenant à la même communauté qu'eux. Le Rôdeur arpente plusieurs fois les profondeurs, il est un spécialiste des entrailles de la terre. Il explore les grottes et les cavernes pour deveir un maître des sombres corridors, là oú la plupart des habitants de la surface craignent de s'aventurer.

Solonor se consacre à la maîtrise de l'arc, des années d'entraînement ont perfectionné ses compétences. Il s'est affûté jour après jour sur des cibles, à la chasse ou à la guerre, faisant pleuvoir la mort sur les lignes ennemies. Le Rôdeur sait que dans les rues et les égouts des villes sont tout aussi dangereuses que les étendues désertiques ou les forêts sombres. Solonor se concentre toujours sur les détails essentiels du combat à distance ou au corps à corps. Ce guerrier de l'arc profitent de sa formation et de son sens tactique pour relever des défis impossibles pour ceux qui se contentent d'user la force brute ou leurs talents de magie pure.